actualités sarrasines

En ce début de vacances 2018 tout est calme à Famars et pour maintenir ce calme tout se passe en coulisses…

Nous avons décidé de vous donner quelques informations sur ce dont que la municipalité vous tient à l’écart :

– Les fouilles sur le terrain  sur lequel la municipalité  veux faire édifier des logements sociaux devraient commencer en septembre 2018. Notre association avait été accusée de retarder le projet mais les fouilles qui auraient pu débuter ce printemps ne commenceraient finalement qu’à l’automne. à bon entendeur..

– Le presbytère devrait être proposé à la vente dès le début de l’année 2019. Les promesses d’un maire auprès des autorités religieuses ne vaudraient, comme dit le dicton, que pour ceux qui les écoutent…

– Le monument aux morts de Famars devrait très vite être déplacé dans la rue d’Artres. Faites donc don de terrains aux communes pour y édifier des monuments à la mémoire des anciens combattants, comme l’avait  fait une vieille famille sarrasine pour cette parcelle de terrain pour y édifier ledit monument. Voyez là comment votre volonté de donateur peut être bafouée.

– Le déjà très coûteux projet de médiathèque (rachat des 2 propriétés, démolition et aménagement provisoire des terrains) devrait finalement aboutir à la création de quelques places de parking et le déplacement à cet endroit du monument aux morts de FAMARS, cela urge ; ce sont là quelques centaines de milliers d’euros de nos impôts qui auront  été mobilisés !

– les pièces de puzzle du projet totalement secret de réaménagement du centre bourg nous sont peu à peu dévoilées.

Les conseillers municipaux découvrent comme vous et nous, et à peu près au même rythme, les informations concernant ce projet  et sont désormais sommés d’acquiescer sans délai sous peine de perdre une des subventions attendues, sans avoir à connaître la finalité du projet.

Et pour le parc public, chut, encore un peu de patience…

Enfin deux projets de construction d’immeubles se dessinent à Famars au travers deux opérations de cession d’immeubles de rapport dont nous sommes informés par leurs riverains. Ces deux immeubles anciens sont implantés sur des terrains de surface conséquente, localisés dans le périmètre protégé et disposant de surfaces constructibles significatives.

Du travail en perspective pour les archéologues et de nouveaux appartements locatifs de rapport, en nombre, dans les prochaines années selon toute vraisemblance sur Famars, à moins que la municipalité n’y mette un véto… car là également le droit de préemption est ou a été possible… à suivre.

Famars le 07 juillet 2018

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.