Mot du Président

Comme à son habitude la non communication et la langue de bois sont de règle à Famars.

C’est en allant lire  les différents affichages en Mairie que l’un de  nos membres  à découvert, de manière fortuite, cet affichage dont la signature est au 14 novembre 2017.

Nous vous laissons découvrir le contenu des considérant de cette autorisation de construction qui ont de quoi surprendre  :

« le projet en l’état porte atteinte à la conservation ou  à la mise en valeur des monuments historiques »

« considérant que le projet vient fermer en partie la lisibilité des vestiges depuis la rue Salengro et réduire la percée visuelle, largement visible ponctuant le centre ville de Famars »

 » considérant que le projet vient réduire la visibilité d’un site majeur dans l’histoire de la région alors même qu’il doit rester ouvert et lisible. Construire sur ce terrain est une erreur pour le patrimoine de Famars et devrait être évitée, si on a bien pris en compte sa valeur patrimoniale »

« considérant que l’aménagement attendu de la mise en valeur des lieux présentant  l’ensemble des vestiges et ruines ne peut se satisfaire d’un espace en arrière plan alors même qu’ils sont accessibles aujourd’hui …

Non nous ne rêvons pas il s’agit des argument développés pour aboutir à la décision…

Est-ce bien là l’avis de l’édile ou celui des experts extérieurs au projet ?

Tous ces considérant auraient dû naturellement conduire le signataire à refuser cette autorisation

Mais que tout cela a du lui  sembler superfétatoire et inutile,  car il considère par ailleurs que quelques aménagements, qu’il propose, seront de nature, cependant, à y remédier. et  nous vous laisserons apprécier la qualité des mesures proposées  et leur précision…

Non décidément,  cette construction n’a pas sa place à cet endroit historique.

Cet enthousiasme de nos élus nous ne le partageons pas du tout.

autorisation du 14-11-2017

L’affichage de cette autorisation sur le terrain est désormais effective au 15 janvier ou 16 janvier 2018 ; il ouvre les délais de recours contre cette décision.

Notre demande de communication des pièces du dossier déposée depuis le 20 décembre 2017 reste à ce jour sans réponse. Il s’agit pourtant d’un droit… mais à FAMARS…

Nos tentatives de discussion et nos propositions ont été rejetées, nous nous engageons  désormais dans un temps  de débat judiciaire.

Nous vous invitons à suivre notre actualité aux travers des derniers articles  publiés.

Famars le 16 janvier 2018

Pour mémoire : pour réaliser des recherches sur le site vous pouvez vous servir de la petite loupe en haut, à droite et taper à l’invite le ou les mots recherchés ; vous retrouverez ainsi les articles traitant de cette question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.